du coq au chapon au coq

  1. Décrire les expériences réalisées
  2. Déterminer le rôle des testicules mit en évidence dans ces expériences
  3. Déterminer comment se transmet le “message hormone”

Séisme en Vendée

Un tremblement de terre de magnitude 4,6 a été enregistré, dans la nuit de dimanche à lundi. L’épicentre était situé à la limite entre Vendée et Deux-Sèvres. La secousse a été ressentie jusque dans la Vienne.

Les sapeurs-pompiers de Vendée mais aussi des Deux-Sèvres ont reçu plusieurs dizaines de coups de fil, ce lundi 12 février, à l’aube. Des appels d’habitants leur signalant qu’ils avaient été réveillés par un grand bruit.

Il s’agissait d’un séisme, de magnitude 4,6 sur l’échelle de Richter, survenu à 4 h 08 au nord-est de Fontenay-le-Comte, entre la Vendée et les Deux-Sèvres, selon les premières données du réseau national de surveillance sismique (RéNaSS). Si le séisme est qualifié de « modéré » par le RéNaSS, le site internet France séisme a tout de même recueilli autour de 200 témoignages « reflétant une perception de la secousse ‘d’assez modérée à assez forte’ par la population, dans un rayon de 50 km », rapporte l’AFP.

À la frontière entre Vendée et Deux-Sèvres

L’épicentre était situé à Saint-Hilaire-de-Voust, village vendéen frontalier avec le département des Deux-Sèvres. Cette commune d’un peu plus de 600 habitants se trouve à une vingtaine de kilomètres au nord-est de Fontenay-le-Comte, et à une dizaine de kilomètres au sud-est de La Châtaigneraie.

Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

Le tremblement de terre d’intensité modérée n’a pas provoqué de dégâts majeurs et n’a fait aucun blessé, selon les informations recueillies auprès des secours.

Selon le Bureau central sismologique français, le séisme a été perçu jusqu’à Niort, mais aussi Parthenay, Bressuire, Les Épesses, Fontenay-le-Comte et même Poitiers (Vienne).

Sources ouest France

1. Chercher les définitions des mots en gras
2. Souligner les manifestations du seisme
3. Quelle(s) conséquence(s) a t-il eu?