Un désaccord historique au sujet de fossiles de poissons dans les Alpes

Au XVIIIe siècle, Buffon (naturaliste), en s’appuyant sur la présence de fossiles marins (poissons, coquillages, etc.) dans les montagnes, pense que les roches constituant les montagnes ont une origine marine. Voltaire (écrivain) conteste cette idée : «  on a trouvé dans les montagnes de la Hesse,[…] une pierre qui paraissait porter l’empreinte d’un turbot, et sur les alpes celle d’un brochet pétrifié ; on en conclut que la mer et les rivières ont coulé tour a tour sur les montagnes. Il est plus naturel de soupçonner que ces poissons, apportés par un voyageur, s’étant gâtés, furent jetés et se pétrifièrent par la suite des temps […]

  1. Quel est l’hypothèse de Buffon pour appuyer l’hypothèse sur l’origine des montagnes ?
  2. Quelle est l’hypothèse de Voltaire
  3. Sachant que les Alpes sont la conséquence de la collision de la plaques Afrique et de la plaque eurasienne faisant disparaître l’océan thètys qui séparait ces 2 plaques. Expliquer la présence de ce fossile marin en montagne.

Expériences historiques de Spallanzani

Expérience historique de Spallanzani: la transformation des aliments en nutriments Lazzaro Spallanzani (1729-1799), abbé et professeur d’histoire naturelle à l’université de Pavie, reprend les travaux de Réaumur sur la digestion. Il émet l’hypothèse que la digestion est un phénomène purement chimique : les aliments seraient rendus liquides par des substances chimiques sécrétées par les organes. Après avoir récupéré un peu de liquide contenu dans son estomac, il réalise l’expérience suivante : « J’en fis entrer dans un tube en verre(…) ; je mis avec ce suc quelques brins de chair (…). Je le plaçai dans un fourneau où on éprouvait à peu près la chaleur de mon estomac ; j’y mis aussi un tube semblable avec une quantité d’eau qui était la même que celle du suc gastrique pour me servir de terme de comparaison.(…). Voici les éléments que j’observai. La chair qui était dans le suc gastrique commença à se défaire avant 12 heures et elle continua insensiblement jusqu’à ce qu’au bout de 35 heures, elle avait perdu toute consistance (…). Il n’en fut pas de même dans le tube où j’avais mis de l’eau (…) : la plus grande partie des fibres charnues plongées dans l’eau étaient encore entières au bout du troisième jour. »

1°) Souligner dans le texte l’hypothèse de Spallanzani

2°) Compléter le schéma de l’expérience de Spallanzani en indiquant les produits qu’il met dans chaque Tube.

spallanzani

3°) Indiquer les résultats de l’expérience sous forme de tableau.

4°) Expliquer les résultats obtenus.

5°) Dire à quoi sert le tube2.

6°) D’après les résultats, l’hypothèse de Spallanzani est-elle validée ? Justifiez.